Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
journal des écritures

critiques d'art et littérature, humanisme et résistance, poésie, chansons

Publié le 23 Avril 2015 par ruraledeprose

Vous avez oublié la poésie de l’enfance un doigt dans le nez

Vous avez fracassé la tendresse épuisée de saisons

jusqu’à l’ivresse du silence de l’émotion

Vous êtes devenu bradeur d’écume passeur de calvities

Vous avez oublié la poésie sous un porche un soir de pluie

Vous êtes donc déjà presque mort

23 avril 2015 – copyright patrick pérez sécheret.

Commenter cet article