Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
journal des écritures

critiques d'art et littérature, humanisme et résistance, poésie, chansons

Le ridicule ne tue pas au PS...

Publié le 21 Septembre 2015 par ruraledeprose

Le ridicule ne tue pas au PS...

Le Parti socialiste propose officiellement un référendum de consultation publique pour le rassemblement de toute la gauche aux élections régionales de décembre prochain sur la base du soutien au gouvernement ! Certes, la gauche désunie perd mais là la proposition ressemble davantage à un sauve-qui-peut, une nouvelle fuite en avant dans la rhétorique. Des années durant nous avons été utiles à gauche contre la droite et l'extrême droite mais dès lors que, comme en Grèce, la droite et la gauche socialiste ou social-libérale applique les mêmes politiques de régression sociale, s'alignant sur les directives des grands patrons et des banques via l'Union européenne, on ne peut accepter. Le vote en Grèce hier prouve que la résistance est la solution, non pas pour faire n'importe quoi demain après démagogie, mais pour défendre l'essentiel du message qui aurait du être celui de l'Europe : l'être humain d'abord et partout. Certes la gauche de la gauche n'est pas unie non plus partout pour les prochains scrutins mais des convergences larges ont vu le jour et il est possible d'infléchir le cours de l'histoire désastreux que connait notre pays. A l'heure où le ministre de l'économie de Hollande affirme haut et fort qu'il faut démolir l'emploi à vie des fonctionnaires (c'est à dire fermer les crèches, les écoles élémentaires, les gymnases, les bureaux d'aide sociale, les théâtres, ne plus réparer les voiries ni le patrimoine, ne plus investir...) alors que la fonction publique est un ensemble de services pour toutes et tous indispensables à toute vie sociale organisée, à la vie quotidienne des gens, comment pouvoir soutenir et faire alliance avec de tels personnages, un tel parti qui n'a plus de socialiste que le nom? Je ne fais pas l'amalgame avec les militants socialistes en désaccord et qui le manifestent, ni les électeurs attachés à la gauche unie mais aujourd'hui il faut choisir le chemin de l'alternative à gauche, cesser de faire le lit de la droite et de l'extrême droite par des politiques de désespérance sociale pourvoyeuses de pauvreté, de précarité, d'absence de droits. Pas de double langage et si la consultation prévue a lieu, imposons ensemble un camouflet au Parti socialiste en votant contre la politique de Hollande car, enfin, c'est énorme d'organiser une consultation de ce type alors que l'assemblée nationale devrait être dissoute ! Votons même en ce sens, pour que notre peuple s'exprime : dissolution de l'assemblée nationale !

Copyright 2015 septembre - patrick pérez sécheret.

Commenter cet article