Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
journal des écritures

critiques d'art et littérature, humanisme et résistance, poésie, chansons

Régionales 1er tour : un relent nauséabond progresse

Publié le 7 Décembre 2015 par ruraledeprose

Régionales 1er tour : un relent nauséabond progresse

Une chose l’autre, 50% d’abstentions signifie, lors de ce premier tour des régionales, que nombre d’électeurs n’attendaient rien du verdict des urnes, et donc des partis en présence, pour voir quelque chose changer dans leur vie quotidienne. L’autre chose est que nombre d’électeurs ont choisi le Front national par défaut pour dire haut et fort la même chose avec en plus un besoin d’exutoire en matière de sécurité et d’immigration avec les relents raciaux que cela suppose.

Que la droite (LR et UDI) soit au coude à coude avec le FN (27,25 % contre 27, 73% pour ce dernier) n’étonne pas. La France n’a jamais été de gauche majoritairement, on le sait et Mitterrand et Hollande, ont juste tiré à eux une marge de droite moins réactionnaire et conservatrice que l’ensemble de celle-ci. Mais la droite aujourd’hui est autant disqualifiée que le PS. Elle reste quand même à l’étiage du scrutin 2010 des régionales. Le FN a donc mordu sur l’électorat de gauche. Le PS a 23,43 % s’en sort bien, sans doute en raison d’un réflexe des électeurs de gauche qui ont déserté le Front de gauche et les Verts pour une union face au danger de droite et surtout d’extrême droite.

Bref, c’est un échec pour la gauche d’alternative inaudible et illisible et pour le PS, parti du président qui a renié ses engagements. Les droites totalisent 31% et la gauche 34,10%. La gauche comme l’a dit, non sans rire, Stéphane Le Foll est « le premier parti de France ». Oui si l’on « mélange les torchons et les serviettes, les généraux et les poètes… »

En Ile de France avec 63, 9% d’abstentions, la Droite (LR, DLR, UDI) réalise 37,10 %, le PS 25,9 et le FN 18,41 % loin devant les Verts 8% et le Front de gauche 6,6%. La gauche alternative atteint tout de même 16% (Verts, FG et LO). La gauche qui représente 40% peut conserver la région mais cela dépendra du report des voix de ses forces, du sursaut des abstentionnistes de gauche tout autant que du report de voix sur la Droite via le FN, la porosité en ce domaine n’étant hélas plus à démontrer. La fusion des listes de gauche est la moins pire solution pour ne pas donner la région à la Droite, quitte à dérouter des électeurs qui rejettent le parti du président pour sa politique d’austérité très droitière...

A Vitry-sur-Seine, le PS réalise 25, 17%, 22, 44% pour le Front de gauche et 7,62 % pour les Verts. Globalement, la gauche est à 57,23%, la Droite à 20,75% et le FN à 18,47%.

Les résultats nationaux démontrent la division de la gauche et de la gauche alternative, une progression inquiétante du vote FN et en tout cas un rejet des politiques menées par le parti du président actuel et un refus de blanc-seing au parti de l’ancien président. Le Front de gauche avec un score national de 4% démontre quant à lui qu’il ne fédère que des partisans de ses composantes si généreuses soient-elles, mais ne parvient pas à convaincre les électeurs de sa capacité à produire le changement, à le rendre crédible.

Mais il y a une grande réserve de voix citoyennes muette. Les pourcentages des élections sont donnés par rapport aux votants et non aux inscrits sur les listes, en capacité de voter, et cela relativise le poids réel du FN dans l’hexagone même si bien évidemment son score est intolérable et le place en tête des formations politiques.

En tout cas la démocratie représentée par les partis traditionnels ne fait plus recette. Pour l’heure, faute d’interdire un parti fasciste et raciste, englué dans les affaires et dont nombre de dirigeants ont maille à partir avec la justice, il faut le combattre par les urnes. Le vote FN n’est pas cependant qu’un signe de détresse mais aussi le relent nauséabond d’une France de droite et d’extrême-droite traditionnelle, chauvine et raciste, une France des boucs émissaires, de la rancœur, des revanches personnelles sur la société en mutation dans un monde bouleversé. Le FN est un parti qui tue la conscience de l’homme.

(Peinture de Jean-Jacques Laigre, copy-right 2015)

Commenter cet article