Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
journal des écritures

critiques d'art et littérature, humanisme et résistance, poésie, chansons

Anakèmi

Publié le 23 Février 2016 par ruraledeprose

La bougie frétille sur la nappe rousse du songe

Les pergolas inventent le marc de camomille

Tout à coup s’éclipsent les clés de voûtes

Anakèmi

Tout à coup le silence étend son foulard d’orange sur la ville

Des badauds somnolent sur les gouttières

Un air de fête éclot sur les toits du futur

Anakèmi

Tout est presque beau apaisé d’éther tout à coup

de patience enhardie aux fronts des exils

Le jour cadence le ciel de chevaux transparents

Anakèmi

La vie vibre véloce volage à pleins poumons

Le bonheur mugit parmi les brumes tardives tout à coup

un printemps neuf en habits d’aurore

Anakèmi

Tout est abouti à l’orage des caresses tout à coup

Le soleil prend son bain de roses fauves

L’enfant est né du sursaut de l’ambre sur l’ombre

Anakèmi

Un prénom éclaire l’odeur blonde des collines

Anakèmi est venu aux murmures tendres

à l’orée de nous connaître éblouir la vie

Anakèmi

Patrick Pérez Sécheret – Copyright février 2016.

Commenter cet article