Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
journal des écritures

critiques d'art et littérature, humanisme et résistance, poésie, chansons

prose de nouvel an

Publié le 30 Décembre 2016 par ruraledeprose

 

Pour vous souhaiter une bonne année originale et me rappeler à votre bon souvenir, je vous adresse ce poème à paraître dans un énième ouvrage au printemps prochain ainsi sans doute qu'un nouveau roman. Tous mes vœux sincères pour 2017.

 

Voici le temps venir de jeter l’inutile aux ruisseaux lents

Apeuré sans doute de l’audace des rives

Du parfum fauve des sous-bois

Je vous donne tout

Je solde l’ardoise des jours

Prenez en vos bras mes balles perdues

Mes printemps foudroyés d’écume

Aux vagues tristes des trahisons

Prenez tout à cœur ouvert

Dans les sanglots du monde

Il n’est rien de plus beau qu’un chant d’oiseau

Dont on ne sait pas même le nom

Prenez-le sous votre bras qu’il est chaud

Du millet à volonté

Quand nous étions muets en nos cavernes

Déjà il chantait et nous l’avons imité

Le langage est né conscience de notre humanité

Prenez tout vous dis-je

Ne perdez pas votre âme sur les sentiers défaits

Laissez la haine à ceux qui ne pensent plus par eux-mêmes

Il n’y a pas de fin du monde ni de l’histoire

Nous avons en nos mains les passages du gué

La mémoire allumée

Prenez juste mes mots

Comme ensemble ils essaient de s’aimer

Et bonne année

 

Patrick Pérez Sécheret – Copyright 2017

 

Commenter cet article