Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
journal des écritures

critiques d'art et littérature, humanisme et résistance, poésie, chansons

prose du matin

Publié le 23 Février 2017 par ruraledeprose

 

Un oiseau piaule Le petit matin a le temps

frisotté sous ses plumes

J'ai peut-être rêvé

L'horloge se plaint du fou-rire de l'aube

aux aiguilles de rosée pâle

J'ai peut-être aimé

J'aime à penser l'amour précieux

papillon sur l'épaule

Je n'y peux rien de mieux

A présent le jour arpente le salon

les mégots sont froids la bouteille est vide

le coeur balourd de nausée

L'oiseau s'est tu la nuit échouée

 

 

 

 

 

Commenter cet article