Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
journal des écritures

critiques d'art et littérature, humanisme et résistance, poésie, chansons

Poésie journaliste

Publié le 27 Février 2015 par ruraledeprose

D’un point l’autre du sud-est de notre planète les grandes marées de haine

Homme femmes enfants nus pieds fuyant la guerre le meurtre à la machette

D’un point l’autre du sud-est du monde les grands charniers en chantier

Des fantômes vêtus de noir au cœur de villes font des civils décapités

L’argent coule à flot pour une poignée Pour le grand nombre le sang roucoule

la misère le prend pour cible D’obus de balles de morts l’Occident se saoule

Regarde le monde petit enfant innocent dans les yeux de tes parents

qui courbent l’échine : jusqu’à quand vienne leur tour et le tien

Le Capital apatride jamais n’est repu d’exploiter les peuples pour ses biens

ses actions ses propriétés ses usines qui tuent impunément

La mort est profitable pour rebâtir sur les camps de la Mort et les ruines

contenir l’espoir des solidarités d’un autre monde possible

D’un point l’autre du Sud de notre planète les grandes tueries de retour

Le désir vendu besoin et commercialisés l’humanité et l’amour

Les Grandes marées venues comme le climat sauvages et barbares

Les Grandes marées de la fin de l’histoire aux sourds muets contée

Rentrez chez vous l’armée veille sur les grands magasins et les gares !

Fermez vos oreilles au fracas du monde qui va nous étouffer !

Ce qui arriva peut toujours recommencer

A moins que à moins que

A moins que

A moins

20141101 15520623 février 2015 – copyright patrick pérez sécheret

commentaires

21 mars : insurrection poétique à Vitry-sur-Seine!

Publié le 27 Février 2015 par ruraledeprose

image-3.jpgLe 21 mars dès 15h à la Maison de la vie associative, poètes et saltimbanques donnent à voir et à écouter. La poésie investit l'espace public. Des images de bouches donnent la parole aux murs de la ville (copyright 2015 - photos nigel robinson/textes patrick pérez sécheret). A 17h, cabaret avec Yolande Blavet, Patrick Pérez S. et Dominique Ottavi...

commentaires

21mars : insurrection poétique à Vitry!

Publié le 25 Février 2015 par ruraledeprose

image1.jpg

commentaires

Cela se passe en Europe

Publié le 24 Février 2015 par ruraledeprose

Il y a des noms difficiles à prononcer

Debaltseve par exemple

ville d'Ukraine où 25 000 personnes vivent dans les caves

c'est la guerre aux portes de l'Europe

Demain Karkiv la même chose pour un million d'habitants peut-être

c'est la guerre

L'histoire repasse les plats

 

Hier des Ukrainiens bourreaux complices du nazisme...

aujourd'hui des Russes tortionnaires héritiers du stalinisme...

 

Aujourd'hui l'Union européenne dirigée par un organisme non élu

qui refuse la démocratie à la Grèce

et qui défend le séparatisme ukrainien...

 

Et si l'Alsace voulait adhérer à l'Allemagne.

Et si la Réunion voulait être rattachée à la Chine?

 

Quels intérêts défend l'Occident en Ukraine?

Quels intérêts défend la Russie ?

 

c'est la guerre du gaz

la guerre d'accès à la Méditerranée...

la guerre d'accès aux ressources naturelles

la guerre face au dérèglement climatique

aux conséquences majeures que nous avons produit :

- déportation de populations

- accès à l'eau aux énergies fossiles

- violences sociales...

 

L'histoire repasse les plats mesdames et messieurs

et les peuples manipulés trinquent

les populations s'entretuent.img224

commentaires

Lettre liquide à Dume

Publié le 24 Février 2015 par ruraledeprose

20150208_142519-copie-1.jpg Il y a des chapeaux lents ce soir sur le verre de blanc / Des chapeaux qui bougent des frontières de sang / Des oiseaux disparus crevés sur des plages mazoutées / Voici des lustres sans appel des barils de pétrole qui bêlent / Des soleils morts tout à coup d’être oubliés des vivants / Des existences des gens au ravin de l’oubli des houes / Des martyrs de l’humanité à cheval sur l’azur frelaté / Qui vous repayent un coup de sang sur la jetée / De vieux chevaux saouls les dents toutes avortées / Des poissons plein le pouls l’amour dans un phrasé / Il y a toutes les guerres et toutes les amertumes / A poil et sans coutume et us dans la poche la lune / Des religieux sans foi qui égorgent des enfants / Sur le sable des lois de Dieu écrites par des manants / Il y a quelque part le sommeil de l’amour apprivoisé d’usure / Des rouges-gorges de velours où poser verte l’épure / L’épure de nos enfances saccagées par le dogme / Qu’il faut faire la confiance à l’homme / Je dis l’homme je dis femme qu’importe le genre / Dans ce vieux monde difforme au grand manque de tendre / Il y a des demains couverts d’arquebuses de canons de romances / De putes encore couvertes de mélancolie mourante / Il y a le désert de feu assassiné  Il y a Maatoub Sebti Sénac  / oubliés de l’histoire des tyrans la main dans le sac / Il a mon amour qui me calme des saisons de rosiers reniflés / des passants qui croient l’âme / encore sûre au milieu du brasier / Il y a nous les doigts sur la gâchette les trois coups de l’ivraie / ne rien gommer ne pas être mort avant d’avoir hurler /par contumace et au temps vrai  j’aime l’Humanité.

23 février 2015 – copyright patrick pérez sécheret.

 

 

 

commentaires

Drapeau noir dans l'eau

Publié le 23 Février 2015 par ruraledeprose

reflet2.jpg

Le poète est quelqu’un qui doute

                                un jardin gribouillé sur un mur noir rose dans l’eau

Le poète est un diamantaire de  coton sur les maux

                                                                                    le dévers de laine de vers de l’émotion

 Un chant fertile parfois

      en ré majeur ou en la

Le poète confirme sur l’épreuve des sanglots

                            qu’un jour viendra de mémoire d’oiseaux

                           un jour beau d’amour au bras

23 février 2015 – copyright patrick pérez sécheret.

commentaires

Rétroviseur

Publié le 19 Février 2015 par ruraledeprose

20141018_101912-copie-1.jpg

Il y avait une guerre en Indochine / des bâtons blancs avec des pèlerines / dans l’espace Youri Gagarine / et pour du beurre juste de la margarine / C’était le temps béni du catéchisme / jeudis de patronage à Sainte-Anne / le Père Michel relevant sa soutane / pour la leçon d’athlétisme / Il y avait des ouatères à la turque / sur le palier pour trois familles / du lino du formica et des Etrusques /pour rêver de Toscane de Sicile / Et dans Paris rue de l’Industrie / d’un coup d’un seul  / comme ça on a grandi / de baptêmes en linceuls / Les années cinquante soixante / ont mis les bouts / ne reste sur la photo /qu’un sorte de vieil hibou / qui joue aux dominos /dans le Jardin des Plantes / une sorte de saltimbanque / qui sourit aux passantes / attend le temps qu’il faut / le retour des printemps / des cerises bigarreaux / et des rosiers brûlants / Il laisse toujours chez lui / les portes grandes ouvertes / et les fenêtres aussi / il attend un poète.

 19 février 2015 – copyright patrick pérez sécheret

commentaires

Pensée du jour d'avant

Publié le 19 Février 2015 par ruraledeprose

20150218_120743.jpg

commentaires

On torture au Maroc, on décore à Paris... La légion d'horreur!

Publié le 17 Février 2015 par ruraledeprose

La France, soit disant pays des droits de l’homme, vient de franchir un cap immonde en remettant la légion  [lésion] d’honneur au ministre marocain de l’intérieur sans doute pour sévices rendus contre les sahraouis emprisonnés et jugés après des simulacres de procès militaires ! Honte tricolore Monsieur Hollande de décorer un personnage dont le ministère s’honore de tortures sur un peuple colonisé au mépris du droit international. Bien sûr la cause du peuple sahraoui, tout le monde s’en fout du moment que, commercialement, l’Union européenne, la France, bénéficient des retombées économiques du pillage des richesses naturelles terrestres et maritimes de ce territoire toujours sous souveraineté espagnole. 

L’ACAT (association chrétienne contre la torture) dénonce l’imposture : « nous nous étonnons que la France puisse décorer une personne visée pour tortures et faisant l’objet d’enquêtes judiciaires en France. » Oui, comme le titre le journal L’Humanité ce matin : On torture à Rabas, on décore à Paris. L’insupportable est atteint Monsieur Hollande !

 

 

 

Osons l’irrévérence et demandons au président de la République de lever cette distinction odieuse, indigne et qui entache notre drapeau tricolore et notre pays !

commentaires

L'horreur brute

Publié le 17 Février 2015 par ruraledeprose

20150217_111552.jpg

 

Des adolescents saccagent 300 tombes juives dans un cimetière d'Alsace. Les mots se suffisent à eux-mêmes : l'horreur brute brutale parce que ce n'est pas la première fois que des tombes sont profanées dans ce cimetière où reposent des juifs et que cela se passe en Alsace et à vol d'oiseau pas très loin d'un ancien camp de concentration français...

Le racisme exprimé à Sarre-Union avec la destruction aussi du monument dédié aux Déportés et victimes de la Shoah n'est pas un acte de désoeuvrement d'une jeunesse ignare mais le signe inquiétant d'un antisémitisme profond et d'un recul du savoir et des connaissances laissant place à la haine, au rejet d'autrui, à la violence destructrice imbécile.

 

commentaires
1 2 3 > >>