Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
journal des écritures

critiques d'art et littérature, humanisme et résistance, poésie, chansons

L’autre soir sur une péniche à Paris quai de Loire...

Publié le 26 Mars 2015 par ruraledeprose

20150320_225405.jpg

Il y avait à peine ceux d’à côté tout près très loin à fleur de lèvres

Il avait l’air décoiffé et dans sa chevelure de neige couraient des lièvres

Il débarquait  d’une île où l’amour se déchante sur un cistre

Il avait l’air d’une étrange frontière sans personne derrière

L’autre soir sur une péniche à Paris quai de Loire...

 

Il y avait quelques chèvres sur ses pas des rosiers bruyants de poèmes

Il ne disait rien de lui-même la musique fleurait d’entre ses bras

Il y avait la brume entre nous quelques cuivres au pair en pause

Du soleil au coin de nos genoux l’espoir en vrac en over dose

L’autre soir sur une péniche à Paris ...

On s’est salué d’un revers de vers l’amitié avait l’air d’un hiver

Pour hâter les sèves d’un printemps improbable de lumière

Dès lors des mots on se croise en duel on monte sur les tables

Les rêves dits tout haut messes fraternelles sans  maître ni fable

L’autre soir sur une péniche...

L’amitié dansait sur un joli fil ténu comme du sable

Comme la grève où les enfants s’habillent d’un château de fable

Il y avait à peine ceux d’à côté tout près très loin à fleur de lèvres

Il avait l’air décoiffé et dans sa chevelure de neige couraient des lièvres…

L’autre soir…

20 mars 2015 sur la Péniche-opéra à Paris – copyright patrick pérez sécheret.

Commenter cet article