Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
journal des écritures

critiques d'art et littérature, humanisme et résistance, poésie, chansons

la tristesse est aussi une résistance

Publié le 9 Avril 2013 par ruraledeprose

Labàs ils parlent d’ouvrir un canal vers la Mer Rouge

pour sauver la Mer Morte épuisée

Les arbres ne nous attendent même plus

 

Nous irons où Léa s’ils coupent les fleurs

écorchent les voyelles

si le ciel s’enténèbre

 

 

Tout semble fiche le camp

imperceptiblement

Les arbres ne nous attendent même plus

 

Nous ferons quoi Léa

de nos bras en couronne

sous le tonnerre des armes

 

Ils parlementent labàs

parlent tous très très bas

ils trainent par terre d’orgueil

 

Ils se croient les maîtres

et nous les chiens

Les arbres ne nous attendent même plus

 

Labàs ils montent des murs

pour enserrer des hommes

dans un pays clos

 

pour couper les mains

à l’espérance ils étranglent

un peuple

                                       

Que ferons-nous Léa

du silence fracassant

qui brûle en notre  coeur

 

 

 

Commenter cet article