Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
journal des écritures

critiques d'art et littérature, humanisme et résistance, poésie, chansons

Les Allumés

Publié le 21 Juin 2013 par ruraledeprose

A la nuit tombée on les voit sur les murs

courir après leur ombre ou simplement l’amour

et s’ils marchent dessus c’est par mésaventure

leur corps et leur coeur sont un peu troubadours

 

les Allumés

Ils ont des saisons pliées sous leur bras

des chopines d’avance sur la fraternité

l’enfance qui leur remonte en karaoké

quelques larmes de spleen aux doigts

 

Depuis la nuit des temps ils écrivent sur le ciel

sur les plages indigo des sonnets impudiques

rêvant de foutre un jour la 5e  République

au panier de l’histoire d’enfanter un soleil

 Les Allumés

Ils parlent d’égalité aux lampadaires éteints

font des pieds de nez aux vitrines de luxe

crachent sur les monuments d’airain

des pétales libertaires au goût de musc

 

On dit qu’ils sont perdus pour la société

que leur état mental relève d’un psychiatre

ce sont mes frères d’arme les Allumés

qui n’iront jamais à Lourdes ni à Chartres

Les Allumés 

De dieu ils s’en balancent à tue-tête

chantant la Carmagnole en robe de bure

les seins au vent la bouche prête

à les baiser de rouge et de noir brûlure

 

Ce sont mes frères d’arme ces Allumés

ces pourvoyeurs de clartés rebelles

en leur compagnie je suis libéré

du poids du mensonge à mes semelles

 

Commenter cet article