Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
journal des écritures

critiques d'art et littérature, humanisme et résistance, poésie, chansons

Nos chers enfants : un spectacle original de Jade Lanza

Publié le 6 Juin 2013 par ruraledeprose

 Parler d’un spectacle alors qu’il n’est plus à l’affiche, provisoirement, peut paraître inopportun. Pourtant, l’autre soir au théâtre Sorano à Vincennes, pour la première de Nos chers enfants, j’ai vu une sorte de reportage-témoignage en tableaux judicieux, bien porté par quatre comédiens, qui déroulait tout simplement la vie de couples en prise, mais pas de tête, avec leur propre perception féminine ou masculine du quotidien vécu. Avec une succession de prises de parole, des monologues se répondant en écho, comme s’il s’agissait de retranscription d’entretiens en live ou presque, Jade Lanza, épaulée par la mise en scène sobre de Rémi Chenylle, nous entraîna dans un charivari sociétal juste, distancé, laissant à chacun le loisir de rire, d’être ému, revivant même par instant des situations connues, vécues dans la vie réelle : préparation à l’enfantement, à l’accouchement, rôle parental et éducation des enfants, propos des voisins, conception de l’amour, des rapports humains... Jamais grinçant mais vivace, ce spectacle sans prétention était un bol d’air bien frais. Situations, personnages ne donnent aucune leçon de vivre, pas de vade-mecum d’un idéal quelconque. Bref, Nos chers enfants mérite bien de revenir sur scène très bientôt. Avis aux programmateurs un peu lassés des épopées forts longues et qui ennuient. Il s’agit ici d’un remue-méningue ou remue-ménage bien vu et bien ficelé.

 

Patrick Pérez Sécheret

 

Commenter cet article