Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
journal des écritures

critiques d'art et littérature, humanisme et résistance, poésie, chansons

prose du jour

Publié le 19 Mars 2015 par ruraledeprose

blida-les-roses.JPG

S’il venait soudain à gros bouillons un fleuve

à nos yeux sans pourquoi

L’enfance neuve

L’effroi

S’il venait soudain l’essentiel émoi

que la mémoire dépose

sans pourquoi

                                               à Blida-les-roses

Le poète est un monde

enfermé dans un homme

Juste à venir ce qui vien

qui s’en va

L’aube tavelée de grives

La levée d’écrou des nuages

Copyright 19 mars 2015 – patrick pérez sécheret.

 

 

 

 

Commenter cet article