Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
journal des écritures

critiques d'art et littérature, humanisme et résistance, poésie, chansons

Au pays de Nâzim Hikmet...

Publié le 17 Décembre 2014 par ruraledeprose

DSCF0884.JPG

 

La Bibliothèque romaine d'Ephèses, Erdogan ne peut pas la fermer : elle est ouverte aux quatre vents de l'Histoire millénaire (photo PPS)

 

Au pays de Nâzim Hikmet... La chasse aux journalistes se poursuit et la Turquie détient le triste palmarès mondial du nombre de journalistes emprisonnés pour délit d'opinion, liberté d'expression. Certains écopent de mille ans de prison! Les medias sont muselés, le port du foulard autorisé au parlement et dans les universités où un lieu de culte est devenu obligatoire (musulman s'entend), les femmes priées de faire plusieurs enfants et de rester à la maison... Toutes les valeurs de laïcité sont jetées à bas, les libertés fondamentales réduites en procès de conspiration contre l'Etat... Quand les choses allaient mieux, que la Turquie était prête à rejoindre l'Union européenne, la commission a prétexté des manquements aux principes démocratiques. Cela aurait aidé le peuple turc à s'ouvrir et à contenir Erdogan. A présent, que celui-ci est président, il ne reste plus qu'au peuple turc qu'un isolement soumis à une pré-dictature intérieure. Mes amis turcs progressistes ne renoncent pas et je salue leur ténacité, leur courage en ces périodes de répression. Au-delà des journalistes baillonnés ou emprisonnés, il y a aussi des formes insidieuses d'autorité quotidiennes qui touchent en premier lieu les femmes. Nous devons au pays de Nâzim une solidarité active.

Commenter cet article