Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
journal des écritures

critiques d'art et littérature, humanisme et résistance, poésie, chansons

Les souliers trottent encore...

Les souliers du malheur nous ont fait suffoquer des siècles interminables

chaque fois que nos poings ont décroché la lune

chaque fois que nous avons mis notre espoir en Commune

les puissants nous ont exilés fusillés au nom de saints retables

mais dans nos coeurs les souliers trottent encore

 

Chaque fois qu’un songe d’égalité à dresser la nappe rouge sur la table

conservateurs réactionnaires royalistes et fascistes

nous broyèrent les os et remis dans les chaines à suer à l’ouvrage

pour leurs profits majeurs jusqu’au sang de nos veines communalistes

mais dans nos coeurs les souliers trottent encore

 

Les souliers du malheur furent des temps négriers de Cotonou à Nantes

des tranchées de Verdun aux poteaux de Vincennes et de Chateaubriand

chaque fois que le droit affichait liberté sur les profits et les rentes

la réaction notable éclésiastique industrielle prenait le mord aux dents

mais dans nos coeurs les souliers trottent encore

 

Chaque fois sur l’espérance ils ont versé le sang et empli les prisons

torturés humiliés ceux qui croyaient à l’assaut des étoiles émancipatrices

chaque fois que les chants s’élevaient de concorde entre les nations

le capital en rut imposait du sang des larmes des camps des cicatrices

mais nos dans nos coeurs les souliers trottent encore

 

Les souliers sont usés à la corde mais l’idée de St-Just reste aurore

le bonheur est une idée neuve en Europe et Jaurès au coeur

nous marchons pour un temps fraternel solidaire à faire éclore

quelque chose de nouveau et d’humain qui vaincra le malheur

car dans nos coeurs les souliers trottent encore...